Exigeons la démocratie dans les lycées privés

Cette semaine, l’UNL lance sur Paris une nouvelle campagne dans les lycées privés pour y réclamer la mise en place d’instance de la démocratie lycéenne.

En effet, alors que les lycées privés restent extrêmement favorisés financièrement notamment à travers la loi CARLE, assurant un bon apprentissage et une bonne préparation au bac, ils sont dépourvus d’un pilier essentiel de l’éducation pour tous ces lycéens :l’apprentissage de la citoyenneté.

Effectivement, les lycées privés ne permettent pas aux lycéens d’avoir de vraies possibilités d’engagement et de prise de responsabilités. Ces possibilités existent depuis plus de vingt ans dans les lycées  publics qui disposent d’instances lycéennes qui, d’abord cantonnées au niveau académique, se sont ensuite généralisées grâce à l’action de l’UNL.

Ces instances permettent aux lycéens d’exercer leurs droits et enseignent de manière enrichissante la citoyenneté. La démocratie lycéenne s’exerce au niveau local par les CVL qui permettent aux élèves élus de s’impliquer dans la vie de leur lycée, d’organiser différents projets dans leurs établissements et d’améliorer les conditions de vie et d’études de leurs camarades. Au niveau académique et national, la démocratie lycéenne permet également aux lycéens d’exprimer leurs revendications.

Alors que depuis plusieurs années, on voit une montée de l’envie de s’engager chez les lycéens, la société ne leur offre malheureusement pas toutes les possibilités de s’exprimer. Ce désintérêt a pu se manifester notamment par la très forte abstention des jeunes lors des dernières élections.

La démocratie lycéenne, un cadre d’expression permettant de donner son avis sur les décisions qui les concernent, doit désormais  être mise en place dans les lycées privés !  L’UNL demande à mettre fin à cette incohérence en permettant à tous les lycéens de pouvoir s’exprimer dans leurs lycées. Il faut en finir avec cette injustice et mettre un terme à l’exclusion que subissent les lycéens du privé.

L’UNL exige :

  • la mise en place dans tous les lycées privés de conseil de vie lycéen à l’image de ce qui existe dans les lycées public
  • le rattachement à la démocratie lycéenne nationale des lycées privés, notamment la possibilité de voter pour les élections au CAVL et CSE.